Historique du gem

Des Dimanches Loisirs à l’A.L.H.P.I…au GEM l’Heureux Coin…
Création de l’A.L.H.P.I :
En 1992, un petit groupe de famille de l’unafam en difficulté avec leurs enfants malades crée avec des représentants des secteurs médico-social et sanitaire une association dénommée SERDAC. Ils organisent les « dimanches loisirs » (une activité de loisir les 3ème Dimanche de chaque mois), encadrée et animée par des bénévoles afin d’accueillir des personnes handicapées psychiques suivies médicalement.
En 1993, La mise à disposition d’une salle gratuite située dans un parc à St Martin d’Hères permet de démarrer le projet. Une vingtaine de personnes sont accueillies par 6 ou 7 bénévoles. La rencontre commence par un repas préparé et servi par les bénévoles, qui contribue à « casser la glace » puis d’activités facilitant les échanges entre les personnes et avec les bénévoles.
En 1994, en parallèle à l’activité Dimanches Loisirs, l’association Serdac loue une villa à proximité de la salle dans l’objectif de loger 3 personnes ne pouvant vivre dans leur famille. Ils sont sous-locataires et gèrent leur vie quotidienne avec l’aide d’une équipe de bénévoles qui les visitent deux fois par semaine.
En 1996, diverses subventions et financement permettent d’embaucher des professionnelles. Ce service sera transformé ultérieurement en Service d’Accompagnement à la Vie Sociale, financé par le Conseil Général.
En 1999, les membres de l’association nouent des contacts avec l’association du Foyer Romant, un foyer dédié également aux personnes handicapées psychique.
Le 27 décembre 2001 : La fusion des 2 associations et la création de l’Association ALHPI aura lieu. Ainsi, ce que les Bénévoles du SERDAC avaient initié, sera repris et développé avec le financement du Conseil Général.
De l’ALHPI à la création du GEM l’Heureux Coin :
2005 : le ministère de la santé reconnait le handicap psychique et crée les Groupes d’Entraide Mutuelle.
L’ALHPI a été sollicitée par l’UNAFAM 38 et la DDASS de l’Isère pour parrainer un GEM dans l’agglomération Grenobloise
L’association ALHPI propose alors de passer convention avec l’Etat afin de créer, organiser et soutenir un GEM. Elle assurera la responsabilité pleine et entière de la gestion financière et soutiendra la gestion administrative. Elle a pour objectif premier de favoriser toute forme de cogestion et d’animation du GEM par les personnes accueillies elles-mêmes.
Le groupe de travail pour le projet du GEM est constitué de professionnels et de familles d’usagers. Celui-ci, après avoir travaillé sur le projet décide d’embaucher une professionnelle.
En parallèle, le groupe des dimanches loisirs est sollicité pour donner son avis et ses idées sur le futur GEM.
Une personne de l’UNAFAM trouve un local qui est mis à disposition au sein du CCAS Bajatière.
En 2006, en septembre, le Groupe d’entraide mutuelle l’heureux coin se constitue. Au départ il s’agit d’un petit groupe de personnes issues des dimanches loisirs encadré par une professionnelle, Christine Rouvière.
Petit à petit, la coordinatrice met en place avec les futurs adhérents des temps de rencontres réguliers pour l’accueil et l’organisation d’activités.
En octobre, une réunion de présentation est organisée pour les partenaires.
Travail de groupe sur le règlement intérieur, mise en place du comité d’animation (pour planifier les ouvertures et activités), lancement du journal mensuel et du planning.
Ouvertures 3 fois par semaine et un jour de week-end.